Printemps au Musée d’art contemporain

Share

par Andréanne Mathieu

Vendredi dernier avait lieu la 5e soirée annuelle printanière du Musée d’art contemporain (MAC) sous le thème Hors cadre. Objectif de l’événement : promouvoir l’art contemporain et amasser des fonds pour la Fondation du MAC. Plus de 1 100 personnes ont participé à cette soirée festive et glamour, rejoignant majoritairement une clientèle de 18 à 35 ans. Combiner les arts visuels, les paillettes et le champagne…quoi de mieux ! Je tenais à parler de cette soirée davantage en terme événementiel, car il s’agit d’une réussite à plusieurs niveaux.

Utilisation des espaces

L’utilisation des lieux est un point positif de la soirée. Transformer le MAC et ainsi permettre aux participants de le découvrir sous un autre angle rejoint parfaitement un des objectifs de l’événement. On retrouvait de l’animation sur les 3 niveaux, créant ainsi un mouvement et un parcours à l’intérieur du musée. Attention toutefois à la quantité de champagne ingurgité, car plus la soirée avance, plus le parcours d’escaliers devient difficile!

Interaction avec les participants et intégration des commanditaires

Plutôt qu’un simple affichage, on retrouvait une belle implication des commanditaires qui faisaient vivre une activité aux participants. Il s’agit selon moi d’une bien meilleure visibilité pour ceux-ci. Le Rainspa offrait des stations de massages et de manucure. Geneviève Grandbois faisait des dégustations de chocolat à l’aveugle sur trame musicale. Belvédère et Chandon avaient la meilleure place au bar. Il était également possible de se faire maquiller sur place. Un des points fort de la soirée fut la participation active des invités.

Découverte de l’art contemporain

Plusieurs types de prestations se succédaient, le tout avec une belle fluidité. La soirée a débuté par des chants de l’Opéra de Montréal, ont suivi des combats à l’épée chorégraphiés et les danseurs du ballet jazz de Montréal; le tout diffusé sur écrans en cube au centre du Musée. Tout cela sans éclipser les expositions des artistes Anri Sala et Daniel Young & Christian Giroux.

Je tenais à parler de cet événement, puisque je considère que son grand succès réside dans l’originalité de celui-ci, mais également en raison des points mentionnés ci-haut. J’ai pu découvrir davantage l’art contemporain, le tout au cours d’une soirée haute en couleurs. Objectif réussi pour le MAC !

Bonne semaine !

Andréanne

PS : Merci à Roxane Vincent pour sa collaboration à cet article

Share

Tags: , , , , , , , , , , , , ,

Leave a Comment