Résumé de l’événement Tendances 2010 du magazine Le Planificateur

par Lyne Branchaud

Le 13 janvier dernier, le magazine Le Planificateur présentait une activité « Tendances 2010 et speed-dating d’affaires » au Centre Mont-Royal pour tous les planificateurs d’événements. Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas pu y participer, voici un résumé des différentes tendances pour 2010, telles que présentées lors de l’événement, ainsi que mes 3 coups de coeur.

Une des grandes tendances au niveau de l’organisation d’événements est l’exigence de ROI (retours sur investissement – return on investment). Les budgets événementiels sont à la baisse pour la plupart des entreprises et les dirigeants veulent obtenir un retour intéressant sur leur investissement. Une deuxième tendance concerne l’environnement. Que ce soit au niveau de la mise sur pied de l’événement, du matériel utilisé ou des cadeaux offerts aux participants, l’écoresponsabilité est maintenant une obligation et non une mode. La dernière grande tendance est l’écoute des besoins et la communication avec les participants ou les clients. Avec la venue des outils web 2.0, les clients veulent se faire entendre et surtout les entreprises doivent répondre aux besoins qu’expriment leurs clients, qui sont de plus en plus informés et exigeants. Il faut donc mettre en place des outils de communication 2.0 pour pouvoir échanger avec votre public.

Revenons donc à nos présentations… C’est Bruno Daigle de CAD Communication qui a brisé la glace avec les tendances au niveau des conférences. Selon lui, les sujets les plus demandées seront tout ce qui a trait à la « Gestion du changement » et à la « Reconnaissance » des employés.

Par la suite, Anne-Marie Martin de Via Rail nous a offert de voyager en train partout au Canada — qui est un moyen écoresponsable de voyager et surtout qui permet de travailler pendant nos déplacements. Saviez-vous qu’il était possible d’obtenir des tarifs-conférences et de noliser des voitures pour y donner des conférences?

Hélène Prud’homme de Tourisme Laurentides fut mon premier coup de cœur grâce à l’originalité de sa présentation. Elle sortait d’un sac un objet qui lui faisait penser à une activité à réaliser dans les Laurentides. Bravo pour la créativité! Par exemple, un boa pour le nouveau cabaret Music-Hall à Ste-Adèle qui ouvrira ses portes le 21 janvier 2010, une bûche pour possibilité de louer un chalet pour organiser des lacs à l’épaule ou retraite fermée pour les dirigeants ou encore un tapis de yoga pour les pauses-yoga offertes pendant les conférences.

Caroline Tremblay et Mélody Lardin de Tourisme Laval nous ont présenté de belles nouveautés comme l’ouverture prochaine du Maeva Surf au Centropolis où vous pourrez « pratiquer le “flowboarding” dans un milieu sain et tout à fait sécuritaire, en affrontant les remous du  “FlowRider®”, une vague de surf artificielle dont l’eau est propulsée à 40 km/heure. ». Elles nous ont aussi présenté le Parc de la Rivière des Mille îles, le vignoble Château Taillefer Lafon et le Sky Venture.

Thierry Pelen de TPelven nous a parlé des tendances au niveau de la gastronomie. Cinq mots à retenir : équitable, santé, plaisir, aliments du terroir et diversité. À la mode, les cidres de glace et les aliments qui se mangent avec les doigts : tapas, mini sandwichs et macarons. Mon deuxième coup de cœur fut le chocolat à la fleur de sel que M. Pelen nous a fait goûté! Miam, miam!, quelle bonne idée!

Patricia Vetter du Jello Martini Lounge nous a vanté les mérites d’organiser des événements dans des bars – où l’ambiance est déjà présente – plutôt que dans une salle de banquet.

Michel Courtemanche des Divertissements corporatifs Michel Courtemanche nous a expliqué que les tendances pour les animations lors d’événements sont celles qui touchent le côté humain et émotionnel des invités en leur permettant de vivre une expérience – par exemple une profiliste ou une activité de sculpture. Les animations sur scène demandées par les clients sont généralement plus courtes que par le passé, soit environ 30 à 45 minutes et il dénote une diminution des demandes pour les orchestres, mais une hausse pour les DJ.

Perry Mandanici des Productions Perry Mandanici nous a parlé du milieu de la musique et a remarqué une tendance à acheter de la musique à l’unité contrairement à acheter un cd entier d’un artiste et qu’un DJ doit toujours s’adapter à la clientèle présente lors de l’événement.

Réjean Pelletier de RP Promo nous a présenté toute une panoplie d’objets promotionnels écoresponsables; crayon biodégradable, lampe de poche dynamo, sacs recyclables, recharge de cellulaire à énergie solaire et lampe faite de bouteilles de bière vides.

André Reidl,  nous a parlé de l’importance d’avoir du plaisir au travail et d’instaurer des gestes de reconnaissance auprès des employés. Il nous suggère d’impliquer les employés dans les communications et décisions d’entreprise afin qu’ils développent un sentiment d’appartenance, ce qui créera un effet positif sur leur performance et leur fidélité.

Puis, j’ai présenté les tendances au niveau de la formation en organisation d’événements. Je dénote une tendance pour la formation autodidacte, c’est-à-dire d’aller chercher soi-même de la formation sur le web grâce à différents réseaux. Pour consulter ma présentation : Disponible en webinaire (image et voix), ou téléchargez ma présentation PowerPoint ou sur LinkedIn.

Johanne Fondrouge de Them Concept nous a expliqué des gestes à poser pour rendre son événement plus écoresponsable; utiliser des centres de tables en sculpture de glace ou en fleurs et plantes et donner ceux qui vous restent après un événement à des OSBL ou des organismes sociaux, offrir vos décors à des organismes qui les transformeront pour leur donner une deuxième vie et utiliser l’éclairage D.E.L.. Elle nous a également rappelé l’importance de choisir des fournisseurs écoresponsables et locaux.

Et finalement, mon dernier coup de cœur fut Micah Desforges de Ripper Skateboards et Tribu Expérientiel. Micah nous a parlé des événements qui visent les de jeunes 15 à 25 ans et de la façon de les rejoindre. Il nous a peint un portrait de leurs habitudes de vie; ils doivent vivre des expériences sensorielles (utiliser tous les sens – vue, odorat, touché, etc.), tout doit bouger rapidement, ils recherchent des événements rassembleurs et communiquent par iPhone, messages texte et Facebook. Ce qui est in : les sports extrêmes, Justice et Tiesto (DJ), l’art graffiti, les boissons énergisantes et l’électronique; t-shirt lumineux, Wii, iPod, etc.

En résumé, ce fut une activité très enrichissante et merci au magazine Le planificateur pour mettre sur pied des événements du genre!

Laisser un commentaire