Négociations hôtelières, anti-conférences et liste d’événements à Montréal

par Lyne Branchaud

Voici quelques exemples de demandes qu’il est acceptable de négocier avec les représentants d’hôtels lors de vos événements, telles qu’elles ont été suggérées dans l’article « Creating the perfect RFP » du magazine M&C Mag de mars 2010. Évidemment, ces demandes dépendent de l’ampleur de votre événement, des promesses faites de votre part (par exemple, que tous les repas seront pris à l’hôtel, etc.) et de vos priorités. Néanmoins, ces différentes clauses sont des points de négociation de contrat intéressants à envisager.

1 nuitée gratuite par 40 (35 ou 30) nuitées réservées

Espace pour réunion sans frais

Meilleurs délais sur vos dates d’attrition ou une diminution du pourcentage à atteindre (90 % du bloc de chambre au lieu de 100 % par exemple)

Une réception d’une heure sans frais

Tarif spécial sur les chambres de votre équipe interne

Surclassement de chambres sans frais

Stationnement gratuit

Cadeaux gratuits (ou services sans frais) pour vos VIP

Réduction des frais d’Internet

L’important est de savoir qu’il est possible de négocier certains de ces points, de cerner les demandes que vous jugez les plus importantes pour votre événement et d’entamer des négociations avec votre représentant.

Avez-vous déjà entendu parler des « unconference » ou des anti-conférences? Ce sont des rencontres entre professionnels qui se situent entre un 5 à 7 informel et un panel de discussion et où des sujets, soumis par les participants, sont discutés informellement entre différents groupes répartis dans une salle.

Montréal consacrée 1ère ville d’accueil d’événements internationaux en Amérique du Nord (via @MPI_MTLQC RT @veilletourisme)

Saison estivale – 100 jours d’événements extérieurs à Mtl via @Montreal2025 @ QDS_MTL- VIDÉO

2 réflexions au sujet de « Négociations hôtelières, anti-conférences et liste d’événements à Montréal »

  1. Négociation de chambres pour la planificatrice
    Bonjour Lyne,

    Lorsque j’ai à organiser un congrès à l’extérieur de Montréal, je négocie au moins 3 nuitées gratuites pour moi. Car, selon mon échéancier, j’y vais pour goûter les repas, une visite avec mes fournisseurs, revoir les salles.

    Et je n’ai jamais eu de difficulté à obtenir cette demande.

    Merci pour tes idées et ton dévouement dans notre industrie.

    Sylvie Lefebvre
    Productions Mabellevie

Laisser un commentaire